Site de Flixecourt/Ville le marclet

 

Notre station de pompage avait 84 ans.

 La consommation de nos deux communes 950 m3 jour, celle de la zone industrielle 250 m3 jour. Il était devenu indispensable de renouveler ces installations.

Dans ce contexte, le S.I.A.E.P de FLIXECOURT et VILLE LE MARCLET a décidé de chercher un site de substitution au captage actuel.

 2006/2017 : 11 années se sont écoulées depuis le début des recherches.

Une zone d’étude  a été  déterminée sur les 2 communes du syndicat, FLIXECOURT et VILLE LE MARCLET, mais, au vue de la superficie réduite de ce territoire, nous avons étendu notre zone de  recherche sur les communes voisines BOURDON et L’ETOILE.

L’étude de recherche d’une nouvelle ressource, avait pour objectif de caractériser la zone d’étude à partir d’un recueil, d’une analyse et d’une synthèse des données, notamment hydrogéologiques         disponibles afin de proposer plusieurs sites susceptibles de fournir une eau de qualité par l’intermédiaire d’un ou plusieurs forages donnant un débit d’environ 150 m3/heure.

L’environnement de ces sites devait également permettre la pérennité de la qualité des eaux   souterraines.

A l’issue de la première phase de recueil bibliographique et d’orientation en matière de  ressource, 8 sites de reconnaissance ont été proposés par Amodiag, sur la zone d’étude fixée.

Parmi les 8 sites, le comité de pilotage a décidé de réaliser les investigations de reconnaissance qualitative (phase 2 de la recherche) sur 3 de ces sites :

– Site 1 ] Vallée Delattre à L’ÉTOILE

– Site 4 ] Vallée Renardière à BOURDON

– Site 8 ] Fond du Bois Riquier à VILLE LE MARCLET

 

Le groupe de travail a décidé de poursuivre la recherche en eau potable pour les besoins du S.I.A.E.P. de FLIXECOURT et VILLE LE MARCLET sur un site à L’ÉTOILE, à la Vallée Delattre, qui    permettait d’envisager la mobilisation d’un débit estimé entre 200 et 250 m3/heure d’eau présentant une bonne qualité avec notamment l’absence de pesticides et des teneurs en nitrates assez faibles.

Une mission de Maîtrise d’œuvre a été lancée pour créer les forages définitifs et les raccorder aux installations existantes.

Cette mission confiée au cabinet Amodiag, a permis d’étudier dans le détail les solutions       techniques optimales pour exploiter cette nouvelle ressource.

En 2016, l’entreprise EIFFAGE de FLIXECOURT a été retenue pour réaliser les travaux.

En septembre 2016, les travaux ont débuté par la pose d’environ 2 kms de conduite en fonte, reliant les nouveaux forages au nouveau réservoir d’une capacité de 650 m3.

La contenance des anciens bassins vient s’ajouter à ces 650 m3, c’est donc une réserve       d’environ 1 500m3 que nous avons.

Soit, plus que la consommation journalière actuelle.

Le coût total de ces travaux s’élève à 3 401 356.00 € HT financés par : le Syndicat Mixte, l’Etat, l’Agence de l’Eau et le le Syndicat des eaux de FLIXECOURT/ VILLE LE MARCLET.

Ces installations sont opérationnelles, l’ancienne station sera désaffectée.

Les nouveaux et anciens bassins nous donnent une réserve de 1500m3, soit plus que la consommation journalière de l’ensemble des consommateurs.